lundi 18 octobre 2021

Derniers articles

La dernière forêt – un film de Luiz Bolognesi

Vous êtes-vous déjà retrouvé à penser aux nombreux « mondes » qui existent dans notre monde ? Des cultures, des villages, des pays, des lieux que nous ne pouvions même pas imaginer. L’une de ces cultures incroyables dans Brésil veut vous raconter une histoire – l’histoire vieille de plus de 1000 ans du peuple autochtone Yanomami.

Dans une tribu Yanomami isolée dans le Forêt amazonienne, chaman Davi Kopenawa s’efforce de maintenir vivants les esprits de la forêt et les traditions de la tribu tandis que l’arrivée illégale des orpailleurs apporte la mort et des maladies à la communauté. L’homme blanc, toujours l’homme blanc – le peuple fantôme. L’attrait des miroirs et d’un pays lointain. Une illusion? L’intrigue est tracée.

Écoutes-tu? La forêt vous parle. – dit la femme indigène

Le documentaire-drame au style phénoménal La dernière forêt du scénariste brésilien primé Luiz Bolognesi, co-écrit par le chaman Kopenawa lui-même, est une traduction magique des mythes et de la nature. C’est un voyage cinématographique visuel époustouflant.

La dernière forêt – un film de Luis Bolognesi

La forêt amazonienne est assiégée depuis quelques années, depuis l’arrivée au pouvoir d’anti-environnement d’extrême droite du président Jair Bolsonaro. Le film est un appel à la beauté, à l’importance et à l’imagerie à couper le souffle des cultures indigènes de la forêt amazonienne.

Nous devrions tous visiter au moins une fois la forêt amazonienne. C’est magnifique, surréaliste, puissant et généreux. J’y suis allé, j’ai exploré l’archipel de Anavilhanas et c’était incroyable de voir des dauphins roses, des aras et des arbres qui pouvaient presque toucher le ciel.

Les Yanomami groupe ethnique est une population de 40 mille individus, vivant dans les profondeurs d’une forêt autrefois protégée. Le spectateur est transporté vers la poésie de la vie de la tribu et les paysages époustouflants de la région. Un aperçu unique de cette communauté éloignée.

La dernière forêt – un film de Luis Bolognesi

La dernière forêt – un film de Luiz Bolognesi [READY]

La dernière forêt – un film de Luis Bolognesi

Davi Kopenawa – le chef de la résistance

J’ai eu l’honneur de rencontrer l’emblématique chef indigène kaiapó Raoni Metuktire il y a quelques années lors d’une conférence à Londres sur les luttes auxquelles les indigènes étaient confrontés. Surtout en ce qui concerne la propriété foncière.

C’était incroyable d’écouter un représentant d’une communauté ancienne et originale de la forêt amazonienne. Kopenawa est désormais une figure de proue de l’appel à l’action de sensibilisation à l’environnement.

Son livre « Le ciel qui tombe : paroles d’un chaman yanomami » est un récit mystique des légendes et des mystères de la forêt.

Comment raconter l’histoire des Yanomami à travers le cinéma ?

Bon! Tout le monde pourra voir la beauté du peuple Yanomami à travers la machine [film cameras]. Sans la machine notre image n’apparaîtrait pas [to you]. Nous n’avons jamais montré notre réalité et notre forêt, qui est notre maison, ou notre mode de vie, ni la place de notre grand chef, Omama, qui nous a créés.

La dernière forêt – un film de Luis Bolognesi

La dernière forêt – un film de Luis Bolognesi

La dernière forêt – un film de Luis Bolognesi

La dernière forêt – un film de Luiz Bolognesi [READY]
Photographie de Pedro J Márquez & Marcos Amend

Réalisateur : Luiz Bolognesi

Scénarisation : Davi Kopenawa Yanomami, Luiz Bolognesi

Directeur de la photographie : Pedro J. Marquez

Production : Gullane & Buriti Filmes

LA DERNIÈRE FORÊT

Derniers articles

Les plus consultés