Thibaud Poirier : le côté somnolent de Venise dans des photographies de nuit de fenêtres fermées et de canaux placides

0
60

Les scènes de la Venise contemporaine incluent souvent inévitablement des foules de touristes parmi l’architecture séculaire. Mais le photographe français Thibaud Poirier a sorti son appareil photo durant les heures les plus calmes de la ville.

Au cours d’un de ses voyages, l’hiver dernier, Poirier a cherché à saisir l’intemporalité de Venise, une tâche plus facile que dans d’autres villes comme Paris, raconte Poirier, en raison du manque de voitures à Venise.

Les véhicules qui circulent dans les rues de la ville ont tendance à détourner l’attention des photographies d’immeubles et à les dater en même temps.

Dans sa série “Sleeping Venice”, les eaux calmes des canaux reflètent les quais illuminés et les façades aux tons chauds des bâtiments en briques et en stuc de la ville. Poirier explique qu’il a utilisé Google Maps pour localiser les intersections de ponts et de canaux, puis qu’il a exploré à pied les endroits repérés.

Malgré les éléments aquatiques à son image, le photographe nous dit qu’il a pris toutes les photos à terre, depuis les ponts, les corniches et les rues sans issue. Vous pouvez voir d’autres œuvres de Poirier sur son site Web.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here